Ta3a Sob el Fan –

‘Nader a 14 ans et vit à Tripoli. Il traine dans les rues de la ville, ne va pas à l’école et est en contact direct avec la violence.Au lieu de s’associer à des idées et à des groupes extrémistes, Nader a décidé de s’exprimer à travers l’art.’

Cette histoire est un récit fictif, mais pas imaginaire. Des enfants comme Nader à Tripoli il y en a plein.

Dans le cadre d’une compétition internationale, nous avons formé une équipe de 11 étudiants de l’Université Saint-Joseph dans le but d’offrir à ces enfants une alternative, celle de l’expression artistique pour contrer l’influence extrémiste qui se renforce dans la région.

Des projets estudiantins pour contrer la réthorique extrémiste ? C’est un concept que EdVenture Partners en collaboration avec Facebook et le State Department ont décidé d’exploiter en créant la competition P2P : Challenge Extremism Online.

Certains quartiers de Tripoli, comme Beb El Tebbeneh et Qobbah, sont parmi les plus pauvres du Liban. Les tripolitains qui y vivent se sentent abandonnés par l’État libanais et par sa société, ce qui rend le terrain encore plus fertile au recrutement et aux idées extrémistes.

En créant une page Facebook ‘Ta3a Sob El Fan’, nous avons pris l’initiative de lancer une compétition dédiée aux enfants de Tripoli âgés de 13 à 15 ans. À travers ce hub, nous voulons encourager la jeunesse tripolitaine à se diriger vers une catharsis pacifique et efficace. Nous voulons redonner foi aux tripolitains en leur Liban et en la société libanaise, pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls et isolés face à la menace.

C’est pour cela que la création d’un hub artistique et créatif est importante, il faut que tous les libanais y participent pour encourager les enfants tripolitains dans leur lutte artistique. Il suffit simplement de participer via Facebook ‘Ta3a Sob El Fan – فن # وب ال # عا ص # ’ت #ta3asobelfan _ ن# ف# وب_ال # ا_ص # ع# ت#, pour ‘liker’ le projet artistique le plus méritant et pour
suivre régulièrement nos activités sur le terrain.

C’est la résistance culturelle si chère au libanais, que nous voulons renforcer à travers ce projet. La competition P2P est divisée en plusieurs categories, dont la catégorie régionale pour
les pays du moyen orient et les pays arabe. L’Université Saint Joseph, et plus précisément la campagne Ta3a Sob El Fan a été sélectionné pour concourir fin février, à Washington pour la premiere place de cette catégorie là.

Nous sommes cinq étudiants de l’université a aller a Washington D.C. presenter notre projet fin février et espérons impressionner avec notre travail sur le terrain et notre initiative artistique.
13501696_10154109707572110_2189629209236075137_n
Isabelle Wakim
Master Information et Communication, FLSH, USJ
Team Leader, Ta3a Sob El Fan

Publicités